Habitat

En Suisse principalement dans les surfaces marécageuses, riches en buissons, en bordure de zones humides, dans les marais, les boulaies claires, les lisières qui s'embuissonnent, les reboisements ou les stations pionnières dans les gravières. Les stations forestières idéales pour le pouillot fitis ont une strate supérieure peu fournie ainsi qu'une strate arbustive ou de hautes herbes bien développée, qui permet cependant localement le développement d'une strate herbacée. Préférence pour les peuplements de faible hauteur, les zones alluviales ainsi que les associations riches en buissons sur les grandes surfaces de coupe. Oiseau autrefois caractéristique des aulnaies et des forêts alluviales. Évite les surfaces ouvertes, sans buissons, les zones habitées et les forêts fermées.

Exigences en surface

De petits îlots d'arbres ou de buissons peuvent suffire. Territoire: environ 0,7 ha.

Nourriture

Insectes et araignées.

Comportement

Bouge constamment et sans répit dans les arbres et les buissons.

Menaces

    • Perte de l'habitat originel par recul des forêts alluviales.
    • Assèchement des zones humides.
    • Abandon des régimes du taillis et du taillis sous futaie et conversion des forêts en futaie.
    • Augmentation constante du volume de bois sur pied, assombrissement des forêts et ainsi recul des strates herbacées et arbustives richement structurées et importantes pour le pouillot fitis.
    • Dérangement par les loisirs et par les soins réalisés avec des machines durant la nidification.

    Promotion

    Le pouillot fitis est l'une des espèces dont les exigences ne peuvent être suffisamment couvertes avec la seule sylviculture proche de la nature. En complément aux instruments usuels de la protection de la nature, le pouillot fitis a besoin d'un programme d'encouragement spécifique.

      • Protéger les forêts alluviales.
      • Créer des forêts alluviales et des complexes buissonnants lors de la renaturation des cours d'eau.
      • Dans les zones humides: favoriser les zones buissonnantes en partie ouvertes avec des saules.

      Répartition en Suisse

      Principalement sur le Plateau et dans le Jura. Dans le fond des grandes vallées, par endroits aussi dans les Préalpes. Absent dans les Alpes centrales, du sud et de l'est. Presque toujours en dessous de 800 m. La Suisse est en limite sud de l'aire de répartition.

      Principales caractéristiques: Plumage vert-olive à brun, dessous jaune clair; ailes plus longues que le pouillot véloce et pattes le plus souvent couleur chair; le chant est une cascade flûtée mélancolique.

      Taille et poids: 11 cm, 8–10 g

      Espèces semblables: Pouillot siffleur, pouillot de Bonelli et pouillot véloce. Le chant reste le meilleur critère de différenciation.

      Nidification: Sol

      Ponte: 1 ou 2 pontes de 4–7 oeufs

      Incubation: 12–15 jours

      Séjour au nid: 14–14 jours

      Comportement migrateur: Migrateur au long cours, nocturne

      Population en Suisse: 6000–9000 couples

      Tendance: Constant et net recul depuis les années 80, qui entraîne localement la disparition de l'espèce.

      Liste rouge suisse: Potentiellement menacé