Habitat

Montre un lien très fort avec l'épicéa en Suisse. Niche dans des forêts de résineux et mixtes bien structurées avec de vieux épicéas et beaucoup de bois mort sur pied. Si la proportion de bois mort sur pied descend en dessous de 5%, la survie de l'espèce est difficile. Dans ou autour de l'aire de l'épicéa, l'espèce colonise aussi les pinèdes de montagne et les forêts de mélèzes et d'aroles. Dans les stations plus basses, forêts mixtes avec sapin et hêtre. Aussi forêts de production dans le domaine subalpin de l'épicéa, pour autant qu'il y ait assez de bois mort.

Exigences en surface

Grands besoins en surface. Dans le canton de Schwyz, 11–13 couples / 100 km2. Concentrations locales possibles, lors de prolifération du bostryche.

Nourriture

Se nourrit principalement de larves et de nymphes d'insectes habitant le bois et l'écorce (surtout scolytes et longicornes) sur des épicéas dépérissants ou morts.

Comportement

Arrache des morceaux d'écorce pour atteindre ses proies. Travaille souvent les parties du milieu et du bas du tronc, les souches en train de pourrir ou le bois tombé à terre. Son offre de nourriture augmente avec les arbres dépérissants. "Annelle" les arbres et lèche la sève qui s'écoule (le plus souvent du printemps jusqu'en septembre).

Promotion

  • Au moins 5% de bois mort sur pied.
  • Laisser les arbres attaqués par le bostryche (sur pied ou à terre).
  • Laisser debout les arbres pourris à coeur pour la construction des cavités.

Répartition en Suisse

Répartition principale dans les Alpes du nord, qu'il colonise presque complètement, même s'il n'est fréquent nulle part. Présence aussi dans le Jura vaudois; rare en Valais, absent du sud de la Suisse. Signalé récemment aussi plusieurs fois au milieu du Plateau. Répartition altitudinale: 1000–2000 m avec une concentration entre 1200 et 1800 m.

Principales caractéristiques:
De la grosseur du pic épeiche, mais plus sombre et sans rouge dans le plumage; calotte jaune chez le mâle et gris argenté chez la femelle; deux bandes blanches sur le côté de la tête; bande blanche tout le long du dos. N'a que trois doigts: deux dirigés vers l'avant, un vers l'arrière. Tous les autres pics et presque tous les autres oiseaux ont quatre doigts.

Taille et poids: 22 cm, 60–75 g

Nidification: Cavités d'arbres qu'il creuse lui-même, en général dans du bois mort.

Ponte: 1 ponte à 3–4 oeufs

Incubation: 11 jours

Séjour au nid: 22–24 jours

Comportement migrateur: Sédentaire

Population en Suisse: 1000–1500 couples nicheurs

Tendance: Effectifs stables voire en augmentation

Liste rouge CH: Non menacé