Habitat

Forêts de résineux de l'étage subalpin. Condition préalable: épicéas (sapins et aussi mélèzes) pour la construction du nid et présence abondante d'aroles et de noisetiers (réserves d'hiver et élevage des jeunes) dans les environs. Vit aussi dans les forêts mixtes, mais il faut des aroles ou des noisetiers dans un rayon de 10-25 km. De nombreux biotopes de nidification du Jura, favorables en soi, ne sont pas ou peu colonisés, vu la rareté locale des noisetiers.

Le nid est haut placé dans les résineux (épicéa, arole, pin, aussi mélèze, le plus souvent à proximité du tronc). En dehors de la période de nidification, s'observe aussi au-delà de la limite de la forêt, dans la zone de forêt rabougrie ou des arbustes nains.

Exigences en surface

Dans les forêts d'aroles et de mélèzes bien développées, il n'est pas rare de trouver jusqu'à 2 territoires pour 10 ha. Dans la pessière subalpine, les densités sont plus faibles.

Nourriture

Principalement végétale, graines de conifères, de feuillus, par endroits principalement des glands et des faînes. En été, aussi des baies, des fruits et des insectes, parfois de la charogne. En hiver, vit exclusivement de ses réserves (noisettes et pignons) qu'il a cachées dans le sol et qu'il retrouve précisément, même sous une couche de 1 m de neige. Ces garde-manger peuvent se trouver jusqu'à 12 km les uns des autres. Exploitation des réserves jusqu'en mai environ. Assure la dissémination de l'arole et du noisetier avec ses dépôts abandonnés

Répartition en Suisse

Partout présent en Suisse à l'exception de la majeure partie du Plateau, du nord de la Suisse et du sud du Tessin. Répartition altitudinale: de 700 m (nord du pays) ou 1000 m (sud du pays) jusqu'à la limite supérieure de la forêt. Présence plus régulière entre 1000 et 2000 m.

Principales caractéristiques: Principalement brun foncé ponctué de blanc; queue noire avec large bande terminale blanche; sous-caudales blanches.

Taille et poids: 32 cm, 160–250 g

Espèces semblables: aucune

Nidification: Arbres

Ponte: 1 ponte de 3–4 oeufs

Incubation: 18–21 jours

Séjour au nid: 23–25 jours

Comportement migrateur: Sédentaire

Population en Suisse: 20'000–30'000 couples

Tendance: Répartition et effectifs stables

Liste rouge suisse: Non menacé

Bibliographie

Mattes, H. (1982): Die Lebensgemeinschaft von Tannenhäher und Arve. Berichte der Eidgenössischen Anstalt für das forstliche Versuchswesen, Nr 241.