Habitat

Pour nicher, préfère les forêts et les bosquets de basse altitude avec des températures estivales élevées, en général à proximité des cours d'eau; niche volontiers aussi dans les forêts alluviales, à proximité des champs cultivés et d'herbes; cherche sa nourriture aussi dans les vignes, sur des chemins non stabilisés et des terres incultes. Les facteurs climatiques et l'exploitation agricole dans les environs sont plus importants que les essences présentes.

Exigences en surface

Dans les habitats favorables, jusqu'à 3 couples / 10 ha.

Nourriture

Nourriture principalement végétarienne. Se nourrit presque toujours au sol. Dans la zone de nidification, le plus souvent graines et fruits d'herbes sauvages, de graminées et de céréales, ainsi que graines d'épicéas et de pins.

Promotion

    • Conserver les forêts alluviales et les bosquets champêtres richement structurés.
    • Revaloriser les surfaces agricoles limitrophes (surfaces de compensation écologique).

    Répartition en Suisse

    Colonise principalement le bassin lémanique, le canton de Vaud, la région du lac de Neuchâtel, le Seeland bernois ainsi que, pour le nord-est de la Suisse, la région de l'Untersee en Thurgovie, le Haut Rhin et la Thur. Plus rare sur le reste du Plateau. Dans le Jura, seulement en Ajoie. Évite les Alpes, à l'exception des fonds de vallée. Au Tessin, surtout dans le Mendrisiotto et dans la plaine de Magadino. 70 % des observations en dessous de 500 m.

    Principales caractéristiques: Le plus petit des pigeons en Suisse. Svelte, dessus écaillé roux et noir, poitrine teintée de rose; tache striée de noir et blanc sur les côtés du cou; longue queue, blanche à l'extrémité. Tour des yeux rouge. Pas de différences entre les sexes.

    Taille et poids: 27 cm, 100–200 g

    Espèces semblables: Tourterelle turque: beige clair, moins contrastée et fine bande noire à la nuque. Pigeon ramier: nettement plus gros; bandes alaires blanches bien visibles en vol. Pigeon colombin: nettement plus gros, gris.

    Nidification: Arbres et buissons

    Ponte: 2 pontes de 2 oeufs

    Incubation: 14 jours

    Séjour au nid: 18 jours

    Comportement migrateur: Migrateur au long cours, nocturne

    Population en Suisse: 1'000–2'500 couples

    Tendance: Fortes fluctuations annuelles des effectifs. Répartition depuis les années 70 plus ou moins stable.

    Liste rouge suisse: Non menacé