Habitat

Exige une bonne offre en cavités (trous de pics noirs!), un perchoir bien à couvert la journée et des zones de chasse libres de sous-bois et riches en petits mammifères. Préfère les vieilles futaies résineuses à hautes tiges, parsemées de feuillus et bien structurées, mais colonise aussi les pessières pures avec différentes classes d'âge.

Exigences en surface

Si l'offre en petits mammifères est suffisante, les oiseaux colonisent aisément des territoires en contact vocal (1 couple / km2, parfois plus dense suivant l'offre alimentaire).

Nourriture

Petits rongeurs (lors de la nidification surtout les muridae), musaraignes et aussi oiseaux jusqu'à la taille d'une grive. Les effectifs varient avec les fluctuations des populations de petits mammifères.

Comportement

Durant les nuits de fin d'hiver, on l'entend chanter de longues heures. Lors de la nidification, le surplus de proies est déposé dans des cavités, sur des fourches de branches ou sur des souches. Si l'offre en nourriture est abondante, un mâle peut s'apparier plusieurs fois (jusqu'à trois femelles). Selon l'offre en proies, on constate des allers et retours sur de grandes distances.

Promotion

    • Favoriser les peuplements de vieux bois, richement structurés et peu dérangés.
    • Allonger les révolutions.
    • Préserver des arbres à cavités.

    La chouette de Tengmalm utilise les loges de pic noir et profite donc aussi des mesures en faveur de ce dernier

    Répartition en Suisse

    Niche dans les forêts résineuses subalpines du Jura, des Préalpes et des Alpes, avec une répartition principalement au-delà de 1200 m; dans le Jura, aussi dans les hêtraies de l'étage hautmontagnard à partir de 1000 m. Dans les régions riches en mulots, aussi plus bas. Largement absente au nord-est de la Suisse.

    Principales caractéristiques: Petite chouette avec une tête relativement grosse. Iris jaune, disques faciaux clairs. Dessus gris brun foncé, moucheté de blanc; dessous clair. Pattes et doigts très emplumés, blancs. Pas de différences entre les sexes. Juvéniles: brun sombre uni. Vol en ligne droite.

    Taille et poids: 25 cm, 90–210 g

    Espèces semblables: Chevêchette d'Europe: Disques faciaux plus petits, juste esquissés, vol plutôt ondulé. Chevêche d'Athéna: à basse altitude jusqu'à 600 m, dans les zones ouvertes (cultivées), en partie diurne.

    Nidification: Cavités d'arbres (souvent loges de pic noir!)

    Incubation: 25–32 jours

    Séjour au nid: 28–36 jours

    Comportement migrateur: Sédentaire et erratique

    Population en Suisse: 1000–1500 couples

    Tendance: L'espèce semble avoir étendu son aire de répartition depuis les années 70. Sinon, répartition plus ou moins constante. Fluctuations importantes des effectifs.

    Liste rouge suisse: Non menacé