Habitat

Fréquente le plus souvent les essières (à plus basse altitude aussi avec du sapin et du hêtre), ainsi que les pinèdes de montagne et les forêts de mélèzes et d'aroles. La structure de la forêt semble plus importante que le mélange des essences. Préfère les peuplements de vieux bois, lâches et diversifiés. Apprécie les forêts structurées, imbriquées avec des surfaces ouvertes comme des pâturages ou des marais. Les peuplements doivent héberger suffisamment de petits oiseaux en hiver, en particulier lorsque la couche de neige complique ou empêche la chasse aux petits mammifères. Les forêts monotones sont évitées.

Elle cherche, pour passer la journée, des peuplements denses très couverts, au voisinage de vieux bois clairs (cavités et postes de chant) et de petites surfaces dégagées (chasse). Dans l'aire de répartition suisse, les habitats appropriés de grande surface sont rares.

Exigences en surface

Territoire: 1 km2. La présence d'habitats appropriés sur de petites surfaces fait que les territoires sont inégalement répartis et souvent très éloignés les uns des autres.

Nourriture

Principalement des oiseaux jusqu'à la taille de la grive et des petits mammifères (mulots).

Comportement

Active au crépuscule et de jour. Souvent exposée à la cime d'un petit arbre isolé. Fait des réserves de nourriture, surtout en hiver et au moment de la nidification, qu'elle dépose dans des fourches de branches et sur des rameaux buissonnants en été, et dans des creux d'arbres en hiver.

Menace

  • Perte de territoire de chasse par embroussaillement des surfaces ouvertes.

Promotion

  • Conserver des clairières en forêt et des marais.
  • Garantir et protéger durablement des peuplements et îlots de vieux bois.
  • Préserver des arbres à cavités.

Répartition en Suisse

Forêts de résineux subalpines des Préalpes, des Alpes et du sud-ouest du Jura. Présente audessus de 1000 m jusqu'à la limite de la forêt avec une répartition principale entre 1200 et 1800 m. Absente dans le nord du Jura et sur le Plateau.

Principales caractéristiques: La plus petite espèce de chouette en Suisse, comparable à un étourneau. Brun rouge à brun chocolat terne. Courts sourcils blancs. Poitrine et ventre crème avec de petites taches sombres qui forment des rayures lorsque l'oiseau est au repos.

Taille et poids: 15–19 cm, 60–80 g

Espèces semblables: Chevêche d'Athéna: à basse altitude jusqu'à 600 m, dans les zones ouvertes (cultivées), aussi en partie diurne. Chouette de Tengmalm: aire de répartition et habitat semblables. Tête plus grande, disques faciaux plus marqués et plumage du corps brun soutenu, queue plus longue.

Nidification: Cavités d'arbres (souvent cavités de pics)

Ponte: 1 ponte de 4–7 oeufs

Incubation: 28–30 jours

Séjour au nid:: 27–34 jours

Comportement migrateur: Sédentaire

Population en Suisse: 300–500 couples

Tendance: Effectifs stables, mais grosses variations

Liste rouge suisse: Potentiellement menacé