Habitat

Niche dans les forêts feuillues et mélangées, étendues et humides, avec des trouées et des clairières. Dans les Préalpes, plutôt sur les versants ombragés.

Exigences en surface

Lors de la parade, les mâles survolent entre 40 et 130 ha, mais les territoires de plusieurs mâles peuvent largement se recouper. Le rayon d'action augmente avec le morcellement accru des surfaces forestières et la proportion croissante de paysages ouverts.

Nourriture

Elle pique dans le sol avec son long bec pour chercher des vers de terre, des insectes, des araignées. Petite part de nourriture végétale. Recherche sa nourriture aussi dans les terrains découverts limitrophes.

Comportement

Vit cachée. Active au crépuscule et de nuit. Meilleure chance d'observation lors des parades nuptiales, au crépuscule (avril-juillet).

Menaces

Les raisons du recul sont peu claires. Entrent en ligne de compte, entre autres:

  • la perte d'habitat par abaissement des nappes phréatiques et drainages des forêts;
  • les dérangements durant la nidification (activités de loisirs et travaux forestiers);
  • le tir dans les zones de migration et d'hivernage, principalement au sud-ouest de l'Europe.

Promotion

La bécasse des bois est l'une des espèces dont les exigences ne peuvent être suffisamment couvertes avec la seule sylviculture proche de la nature. En complément aux instruments usuels de la protection de la nature, la bécasse des bois a besoin d'un programme d'encouragement spécifique. Les mesures ciblées ne pourront être prises que si les causes du recul sont clarifiées.

  • Conserver des stations humides et mouillées en forêt.
  • Abandonner l'entretien des drainages dans les surfaces forestières.
  • Créer des forêts claires avec des surfaces ouvertes.
  • Éviter les travaux forestiers durant la nidification (avril–juillet).

Répartition en Suisse

La bécasse des bois niche principalement dans les Préalpes et le Jura, entre 1000 et 1700 m d'altitude. On la rencontre aussi par endroits en plaine, dans les Alpes centrales et au sud des Alpes. Elle est devenue rare sur le Plateau.

Principales caractéristiques: De la taille d'un pigeon, brun avec dessins noirs, bec très long. Barres noires sur le sommet de la tête; plumage semblable à des feuilles mortes; pas de différences entre les sexes; active au crépuscule.

Taille et poids: 34 cm, 250–420 g

Espèces semblables: Bécassine des marais, bécassine sourde et bécassine double: plus petites que la bécasse des bois; par ailleurs, habitats différents et seulement de passage. Femelles de gélinotte des bois, tétras lyre et grand tétras: bec plus court.

Nidification: Sol

Ponte: 1 ponte de 4 oeufs

Incubation: 22–23 jours

Séjour au nid: 15–20 jours

Comportement migrateur: Migrateur à courte distance, nocturne

Population en Suisse: 1130–1630 couples

Tendance: Effectifs en recul en plaine, par endroits aussi à moyenne altitude

Liste Rouge suisse: Vulnérable