Économie forestière

Économie forestière

Une foresterie durable, planifiée et proche de la nature s'occupe de la production de bois rond. La sylviculture, la croissance et la planification forestière sont les disciplines centrales classiques qui sont ensuite complétées par les informations issues du marché du bois, de son entreposage et de la bioénergie. Les évènements destructeurs comme les chablis, le bostryche ou les dégâts de gibier représentent un défi constant pour le personnel forestier. Une gestion efficace destinée à éviter et à limiter les risques et les dégâts est partie intégrante d'une stratégie d'entreprise réussie.

Articles récents
Pays:
  first items previous 10 results 1 2 3 4 5 6 7 ... 14 (137 articles) next 10 results last items
Aide à l’exécution: Défrichements et compensation du défrichement

Les défrichements sont interdits en Suisse. Une dérogation peut être accordée, notamment s’ils répondent à des exigences primant la conservation de la forêt. La présente aide à l’exécution montre les conditions permettant d’affecter une surface de forêt à des fins non forestières.

100.0100.0100.0100.0100.0 (2)
De nouvelles espèces: amies ou ennemies?

Comment réduire le risque que les organismes invasifs – rares sur l'ensemble des animaux et plantes importés – ne causent des dégâts dans nos contrées?

66.6766.6766.6766.6766.67 (1)
Préparation rationnelle de plaquettes de bois pour exploitations forestières

Le chauffage aux plaquettes de bois gagne en importance et donc en rentabilité pour les exploitations forestières. Une fiche d’information de Energie-Bois Suisse décrit les points à respecter pour optimiser la production de plaquettes.

72.3372.3372.3372.3372.33 (6)
Quelle place pour la traverse en bois?

Jusqu’aux années 70, les billes de sciage de hêtre de qualité moyenne ou inférieure étaient demandées pour fabriquer les traverses de chemin de fer. Aujourd’hui, le hêtre n’a plus qu’un marché de niche. Est-ce la fin des traverses en bois?

77.6777.6777.6777.6777.67 (3)
La redécouverte du noyer

Le noyer produit du bois de grande valeur ainsi des fruits; il éveille ainsi un intérêt accru auprès des forestiers et des agriculteurs. Comme l’a montré une expérimentation, des projets d’agroforesterie sont également réalisables.

66.6766.6766.6766.6766.67 (14)
Commentaires (2)
Le châtaignier – bien plus que du bois

Le châtaignier commun est le seul représentant européen du genre des châtaigniers (Castanea). Il est cultivé au sud et à l’ouest de l’Europe pour son bois et ses fruits comestibles riches en amidon, appelés châtaignes ou aussi marrons.

50.050.050.050.050.0 (16)
Entretien et exploitation des Chênaies à Charme

Comment faut-il gérer les Chênaies à Charme pour conserver les peuplements de chênes tout en sauvegardant les éléments d’une valeur naturelle particulière?

50.050.050.050.050.0 (2)
Comment le sapin blanc réagit-il à l’abroutissement?

Le rajeunissement du sapin blanc atteint son optimum de croissance sous ombrage léger. C’est là aussi que sa mortalité est minimale. Le degré d’abroutissement est le facteur décisif pour déterminer la réaction des jeunes sapins.

100.0100.0100.0100.0100.0 (4)
La laine de bois: un produit naturel et polyvalent

La laine de bois en vrac est un matériau naturel, polyvalent et de haute qualité. Quelque 180 sortes de laine de bois différentes sont produites en Suisse. Ce marché constitue aussi un potentiel pour le bois de hêtre.

60.060.060.060.060.0 (10)
Bois de résonance d’épicéa: un joyau des forêts de montagne

Violons, pianos, guitares, harpes… nombreux sont les instruments fabriqués avec le bois rare d’une essence fréquente: le bois de résonance d’épicéa. Mais où trouve-t-on ce bois précieux et quelles sont ses caractéristiques?

90.3390.3390.3390.3390.33 (24)
  first items previous 10 results 1 2 3 4 5 6 7 ... 14 (137 articles) next 10 results last items
Image de rubrique: Ulrich Wasem