Article(s)

Auteur(s): Rédaction www.waldwissen.net - WSL
Rédaction: WSL, Suisse
Commentaires: Cet article a reçu 0 commentaires
Évaluation: A mes favoris Aperçu avant impression 66.6766.6766.6766.6766.67 (2)

Prévenir les piqûres de tiques grâce au smartphone

La population bénéficie depuis mars 2015 d’un outil permettant d’éviter la contamination par les tiques: l’application de prévention Tique pour smartphones et tablettes. Elle est composée d’une partie alerte et d’une partie informations, et indique le bon comportement lors d’une piqûre de tique.

 
Screenshot
Fig. 1 - Copie d’écran de l’application de prévention "Tique".
Source: ZHAW

 

L’application pour les appareils Android et iOS donne des informations concernant la propagation des tiques sur le terrain et indique le bon comportement en cas de piqûre.

Partie alerte et partie information

L’application "Tique" est composée d’une partie alerte et d’une partie informations, qui indique le bon comportement en cas de piqûre. Après saisie dans un journal de bord, l’utilisateur reçoit un rappel automatique de l’application au sujet des piqûres constatées, et il est interrogé sur d’éventuels symptômes localisés de borréliose. En cas de doute, une visite chez le médecin est recommandée.

La fonction alerte spécifie le potentiel actuel de danger de tiques sur le terrain. Cette alerte dynamique indique à l’utilisateur pendant ses sorties le danger de tiques sur une échelle de cinq degrés. Pour calculer ce degré de danger, l’application utilise la localisation, les données climatiques du moment, ainsi que les caractéristiques de la surface en tant qu’indicateur favorisant le développement des tiques. La combinaison et la pondération de ces facteurs donnent la valeur actuelle du danger de piqûre de tiques pour le lieu concerné.

La carte des risques potentiels, réactualisée en permanence, montre les zones actuelles de risque pour les piqûres de tiques. L’application indique également, sur la base d’une carte de synthèse de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), où une vaccination de protection contre la MEVE est nécessaire.

La partie informations indique comment se protéger contre les tiques en plein air. Elle apporte des réponses aux questions suivantes: comment retirer rapidement et correctement une tique? Quelle est l’influence du climat sur la présence de tiques? Ou encore: est-ce que la vaccination protège contre toutes les maladies transmises par les tiques?

L’application "Tique" aide également les personnes touchées à surveiller leur état de santé après une piqûre grâce à un journal de bord des risques liés aux tiques, et recommande le cas échéant de consulter un médecin lorsque les symptômes de borréliose sont suspectés. Toutes les données saisies par les utilisateurs sont anonymisées et visualisées pour les autres utilisateurs sur la carte des risques. 

Pourquoi une telle application?

Au cours des dernières années, l’OFSP a recensé 20 000 consultations médicales pour piqûre de tique, et environ 10 000 cas de borréliose de Lyme. Les maladies transmises par les tiques progressent et entraînent des coûts énormes. Cette tendance s’accélère en raison de la fréquentation humaine accrue des zones où les tiques sont présentes, et de la progression des tiques à la suite du réchauffement climatique.  La nouvelle application peut aider à éviter les piqûres de tiques et à détecter le plus tôt possible les maladies de type borréliose. Grâce à la fonction d’alerte et aux conseils de mesures de protection, on peut se protéger efficacement contre les tiques, et exercer un contrôle pour éviter toute piqûre.

L’application "Tique" a été développée avec le soutien technique de l’OFSP, du Centre national de référence pour les maladies transmises par les tiques et de la Ligue suisse des personnes atteintes de maladies à tiques. L’éditeur est le groupe de recherches du ZHAW Phytomedizin/A&K Strategy GmbH. Actuellement, l’application est disponible en allemand, anglais et français.


  • Traduction:
    TTN Translation Network

Télécharger

Contact

  • Werner Tischhauser
    ZHAW Life Sciences und Facility Management
    Grüental
    8820 Wädenswil
    Tél.: +41 (0) 58 934 56 77
    E-Mail:werner.tischhauser @ zhaw.ch

  • Prof. Dr. Jürg Grunder
  • ZHAW Life Sciences und Facility Management
    Grüental
    8820 Wädenswil
    Tél.: +41 (0) 58 934 55 89
    E-Mail: juerg.grunder @ zhaw.ch

Poursuivez votre lecture sur waldwissen.net