Recherche

    
Rechercher dans cette rubrique

Recherche étendue

Contact

Oswald Odermatt

Forschungsanstalt WSL

Institut fédéral de recherches WSL
Protection de la forêt suisse
Zürcherstrasse 111
CH - 8903 Birmensdorf

Tel: +41 44 739 23 98
Fax: +41 44 739 22 15

Article(s)

Auteur(s): Oswald Odermatt, Ulrich Wasem
Rédaction: WSL, Suisse
Commentaires: Cet article a reçu 0 commentaires
Évaluation: A mes favoris Aperçu avant impression 100.0100.0100.0100.0100.0 (2)

Écorçages d’ifs par le cerf au sud de Zurich

Les dégâts d'écorçage causés par le cerf élaphe sont surtout connus chez le frêne et l'épicéa. Dans le canton de Zurich, les cerfs montrent une préférence marquée pour l'écorce des ifs, ce qui menace cette espèce d'importance internationale.

Saft- bzw. Sommerschälung
Fig. 1 - Écorçage en sève.
Photo: Oswald Odermatt (WSL)

Le cerf élaphe (Cervus elaphus) se propage sur le Plateau suisse. Les animaux nouvellement arrivés indiquent une préférence marquée pour l’écorce des ifs (Taxus baccata). Après l’écorçage de grande ampleur constaté dans la région du Tösstock (voir fig. 2) ces dernières années, on observe le même phénomène dans la région de l’Albis, dont les populations d’ifs sont réputées sur le plan international.

Des dégâts d’écorçage sur l’if ont été constatés durant l’été 2017 dans les forêts sises entre Langnau am Albis et le col de l‘Albis (fig. 1). L’écorçage s’étendait parfois tout autour du tronc (fig. 3). Certains arbres ont d’ores et déjà succombé à ces blessures (fig. 4). Il était aussi frappant d’observer que dans de nombreux cas, les empattements des troncs ont été écorcés jusqu’au ras du sol (fig. 5).

Les pièges photographiques installés ont donné des informations sur les essences écorcées et le nombre des animaux impliqués de même que sur le l’horaire et le déroulement des écorçages. Jusqu’à quatre cerfs mâles (à 10 ou 12 cors) ont été photographiés simultanément pour la compréhension (fig. 6). Ils ont écorcé les ifs durant les mois les plus chauds (juillet et août) une fois à 10 heures du matin et une fois en fin d’après-midi à 16 heures (vidéos).

   
carte des régions concernées  
Fig. 2 - Zones mentionnées dans le texte. Fond de carte: Wikipédia, GNU Free Documentation License.
 
   
entrindeter Eibenbestand
Fig. 3 - Localement, l’ensemble des ifs sont écorcés sur tout leur pourtour. Photo: Ulrich Wasem (WSL)
 
Nach Schälung abgestorbene Alteibe Wurzelanlauf geschält  
Fig. 4 - Vieil if victime de l‘écorçage.
Photo: Oswald Odermatt (WSL)
Fig. 5 - Empattement écorcé.
Photo: Oswald Odermatt (WSL)
 
     
Schälende Hirsche, aufgenommen mit Fotofallen
Fig. 6 - Cerfs pris au piège photographique en train d’écorcer des troncs. Photos: Oswald Odermatt (WSL)
 

Du point de vue de l’horaire, de l’essence et des zones du tronc touchées, l‘écorçage se déroule ainsi très différemment de celui qu’on observe dans les régions de Suisse orientale traditionnellement riches en cerfs. Dans ces régions, les dégâts sont causés surtout à la fin de l’hiver sur le frêne et l’épicéa. Le pied de l’arbre n‘y est endommagé qu‘exceptionnellement, par exemple lorsque l’écorce des épicéas s’est déjà durcie ou que le tronc est protégé contre l’écorçage par un filet de protection ou par des substances chimiques.

Importance

L‘if est très présent dans la région de l‘Albis. La région entière est connue au-delà des frontières du pays pour ses populations d’ifs et cette essence bénéficie d’un projet de promotion du canton de Zurich. Sachant que le rajeunissement de l’if ne peut déjà réussir que grâce à des mesures techniques de protection contre l’abroutissement du gibier, la conservation du peuplement en place prend encore plus d’importance et sa perte est d’autant plus grave.

Télécharger

Liens exernes

Poursuivez votre lecture sur waldwissen.net