Waldwissen-Logo

Publicité

Gestion des dégâts

Gestion des dégâts

Les évènements destructeurs comme les chablis, le bostryche ou les dégâts de gibier représentent un challenge constant pour le personnel forestier. Les interactions généralement complexes nécessitent d'intenses réflexions, pour lesquelles un large savoir sur les éléments déclencheurs et sur les possibles mesures de lutte est indispensable.

Articles récents
Pays:
  first items previous 10 results 1 2 3 4 5 6 7 (61 articles) next 10 results last items
L'ailante pénètre dans les forêts du nord des Alpes

Une nouvelle carte de répartition montre que l'ailante globuleux est non seulement présent en Suisse méridionale, mais aussi dans le nord des Alpes, avec plus de 90 sites en forêt et bien davantage en milieu urbain.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
La place de l’ailante en forêt reste à étudier

Les espèces d’arbres envahissantes comme l’ailante jouent un rôle croissant dans nos écosystèmes. Ainsi la présence de l’ailante soulève-t-elle bien des questions, notamment en forêt de protection.

85.3385.3385.3385.3385.33 (9)
La dynamique des pullulations du typographe en Suisse

Des études sur la dynamique des pullulations du typographe aident à déceler les causes de ces attaques et permettent d’élaborer des recommandations sur les mesures à prendre à l’avenir.

81.6781.6781.6781.6781.67 (11)
Le chancre de l’écorce du châtaignier: Symptômes, biologie et mesures pour le combattre

Le chancre de l’écorce du châtaignier est une dangereuse maladie fongique du châtaignier. En provenance d’Asie, il a été introduit aux Etats-Unis où il a décimé les larges peuplements de châtaigniers. En Europe, la progression de cette maladie corticale est fort heureusement moins dramatique.

83.3383.3383.3383.3383.33 (8)
Processionnaire du pin : revue des méthodes alternatives au traitement chimique

La processionnaire du pin ne cesse d’étendre son territoire et concerne de nouveaux gestionnaires qui l’ignoraient jusqu’ici. Six fiches font le point sur les méthodes alternatives de protection contre ce ravageur.

100.0100.0100.0100.0100.0 (4)
De nouvelles espèces: amies ou ennemies?

Comment réduire le risque que les organismes invasifs – rares sur l'ensemble des animaux et plantes importés – ne causent des dégâts dans nos contrées?

66.6766.6766.6766.6766.67 (1)
Comment le sapin blanc réagit-il à l’abroutissement?

Le rajeunissement du sapin blanc atteint son optimum de croissance sous ombrage léger. C’est là aussi que sa mortalité est minimale. Le degré d’abroutissement est le facteur décisif pour déterminer la réaction des jeunes sapins.

100.0100.0100.0100.0100.0 (4)
Des intruses profitent des dépots illégaux

Bien des espèces exotiques ont été introduites comme plantes d’ornement. Elles finissent souvent dans les déchets végétaux. Si l’on s’en débarrasse en forêt – ce qui est illégal –, elles peuvent s’y propager et constituer des peuplements entiers.

73.6773.6773.6773.6773.67 (14)
Espèces invasives de capricornes provenant d’Asie

Deux espèces de capricornes asiatiques mettent en danger différentes essences feuillues. Une Notice publiée par l’Institut de recherches WLS décrit la biologie et l’importance de ces deux ravageurs, résume les risques de confusion avec des espèces indigènes et présente les mesures de lutte.

85.6785.6785.6785.6785.67 (7)
Etranges dégâts aux troncs d’arbres: qui aurait pensé à l’écureuil ?

En forêt, l’écureuil se manifeste parfois de manière nuisible par des dégâts d’écorçage et d’abroutissement de rameaux et de bourgeons. En revanche, il est fréquent de tomber sur d’autres mystérieux signes de vie du rongeur.

69.069.069.069.069.0 (14)
  first items previous 10 results 1 2 3 4 5 6 7 (61 articles) next 10 results last items
Image de rubrique: FVA/Hanne Gössl