Économie forestière

Économie forestière

Une foresterie durable, planifiée et proche de la nature s'occupe de la production de bois rond. La sylviculture, la croissance et la planification forestière sont les disciplines centrales classiques qui sont ensuite complétées par les informations issues du marché du bois, de son entreposage et de la bioénergie. Les évènements destructeurs comme les chablis, le bostryche ou les dégâts de gibier représentent un défi constant pour le personnel forestier. Une gestion efficace destinée à éviter et à limiter les risques et les dégâts est partie intégrante d'une stratégie d'entreprise réussie.

Articles récents
Pays:
  1 2 3 4 ... 15 (141 articles) next 10 results last items
Bien couvert, déjà à moitié sec

Pour les foyers à plaquettes, on utilise en général du bois sec. Dans l’exploitation forestière de Dorneckberg (canton de Soleure), on recouvre les tas destinés au déchiquetage avec un papier étanche aux précipitations, pour obtenir un meilleur séchage du bois.

00000
Protection des forêts suisses – Vue d’ensemble 2016

En collaboration avec les services forestiers cantonaux, les spécialistes de l'Institut de recherches WSL publient chaque année la "Vue d'ensemble" qui résume les principaux problèmes phytosanitaires dans les forêts suisses.

00000
Problèmes abiotiques et maladies fongiques chez le douglas

Le douglas figure parmi les plus sensibles aux perturbations, surtout pendant sa phase juvénile. Il est souvent victime d’infections fongiques, généralement déclenchées par des facteurs abiotiques. Les individus plus âgés sont exposés à d’autres dangers.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
Dégâts dus aux insectes, au gibier et aux petits rongeurs sur le douglas

Résineux à potentiel dans un contexte de changements climatiques, le douglas peut aussi être affecté par divers ravageurs et maladies.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
Un nématode d'Amérique du Nord menace les pinèdes européennes

Les pinèdes suisses sont encore exemptes des nématodes du pin, un des ravageurs du pin les plus dangereux au monde. Mais cet organisme nuisible originaire d'Amérique du Nord pourrait bien atteindre nos contrées.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
Les scolytes et les changements climatiques

Le typographe est l’un des insectes nuisibles les plus importants dans les forêts suisses. Les scientifiques ont quantifié à l’aide de différents modèles l’impact de l’évolution du climat sur le typographe, les épicéas et leur probabilité d’être contaminés.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
Le dépérissement des pousses du frêne

L’institut de recherches WSL a résumé dans une Notice pour le praticien les principales informations au sujet de cette maladie fongique introduite. Ce document comporte également des recommandations concrètes sur les mesures à prendre.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
Influence des ongulés sauvages sur la régénération de la forêt suisse

La discussion des dégâts du gibier échauffe les esprits depuis plusieurs générations de chasseurs et de forestiers. Qu’en est-il de l’influence du chevreuil, du chamois et du cerf sur la forêt suisse ?

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
Étude-pilote sur le dépérissement des pousses du frêne dans le Jura

La chalarose, ou dépérissement des pousses du frêne, provoque la mort des jeunes arbres en quelques années. Les sujets plus âgés résistent-ils mieux? Une étude-pilote dans le canton du Jura apporte des éléments de réponse.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
Développement de la forêt sur la surface incendiée de Loèche

Une jeune forêt riche en essences s’établit progressivement sur la surface incendiée au-dessus de Loèche (Canton du Valais). Les chênes pubescents et les pins sylvestres formeront la forêt d’avenir dans la partie la plus basse.

100.0100.0100.0100.0100.0 (1)
  1 2 3 4 ... 15 (141 articles) next 10 results last items
Image de rubrique: Ulrich Wasem