Article(s)

Auteur(s): Lignum, Rédaction waldwissen.net - WSL
Rédaction: WSL, Suisse
Commentaires: Cet article a reçu 0 commentaires
Évaluation: A mes favoris Aperçu avant impression 80.080.080.080.080.0 (5)

Usages suisses du commerce de bois brut

En septembre 2010, de nouveaux usages sont entrés en vigueur pour le commerce du bois brut. Les nouvelles normes sont unanimement reconnues et définissent les critères de qualité et de dimensions pour le bois rond, le bois d’industrie et le bois-énergie.

Rohholz
Photo: Ulrich Wasem (WSL)
 
Usages suisses du commerce de bois brut

Depuis la parution des «Usages suisses du commerce de bois rond» en 2000, les progrès techniques se sont poursuivis sans relâche. Par exemple, le bois rond est de plus en plus souvent mesurés électroniquement en scierie, et de nouvelles descriptions d’assortiment et de nouvelles dispositions ont fait leur apparition.

Les nouveaux usages pour le commerce du bois s’inspirent largement des normes européennes. A celles-ci s’ajoutent les usages et réglementations spécifiques à la Suisse.Comparativement aux anciens Usages du commerce des bois, l'horizon de la nouvelle édition est plus large. En effet, ce nouvel ouvrage ne comprend pas uniquement les règles relatives aux bois ronds, mais également celles relatives au bois d'industrie et au bois énergie. 

Contrairement à ce qui se pratique par exemple en Allemagne, les mêmes règles s’appliquent aux mesures du bois rond, qu’elles soient électroniques ou manuelles. Pour le bois-énergie, le nouvel ouvrage inclut des instructions concernant le poids anhydre (atro). Le terme «stère» a été remplacé par «mètre cube apparent». Pour le classement, les catégories de longueurs sont différentes de celles de l’UE, alors qu’elles sont identiques pour les diamètres. Le critère de «défilement» est désormais défini en fonction du diamètre et de la qualité. La largeur de cernes peut être prise en compte lors du classement du bois rond.

La partie commerciale a également été révisée. Par exemple, le tribunal d’arbitrage, qui y était jusqu’alors mentionné mais qui n’était que rarement intervenu, n’apparaît plus dans la nouvelle édition. Lorsque le lieu de livraison convenu est une «route accessible aux poids lourds», celle-ci doit être accessible à des semi-remorques d’un poids total maximum de 40 t ; dans le cas contraire, les différences doivent être précisées.

Table des matières

  • Mesure: Unités et notions; Mesure des bois ronds (Mesure de facturation/mesure de vente); Mesure des caractéristiques de classement; Mesure du bois d'industrie; Mesure du bois-énergie; Facteurs de conversion
  • Classement des bois ronds: Classement des bois ronds résineux d’après les dimensions et l’utilisation; Classement des bois ronds résineux d’après la qualité; Classement des bois ronds feuillus d’après les dimensions et l’utilisation; Classement des bois ronds feuillus d’après la qualité; Classement des bois ronds pour des utilisations particulières
  • Classement des bois d'industrie: Bois d'industrie en provenance de la forêt; Produits connexes (issus de la première transformation du bois)
  • Classement du bois-énergie; Classement de plaquettes, assortiments de la transformation du bois et pellets; Classement des rondins et quartiers et du bois-énergie long
  • Partie commerciale: Contrat et conclusion du contrat; Teneur du contrat; Terminologie; Obligations du vendeur; Obligations de l’acheteur; Défauts; Inexécution du contrat; Commerce international
  • Annexe: Facteurs de conversion; Teneur en eau, teneur en matière sèche et humidité; Déduction pour l’écorce; Classement du bois d'industrie en provenance de la forêt; Classement des produits connexes d’industrie; Bois-énergie: Classement des plaquettes, assortiments provenant de la transformation du bois et pellets; Instruction pour la réception du bois au poids à la livraison (lutro) et au poids anhydre (atro); Glossaire des termes du bois; Liste des abréviations; Bibliographie

Critères de qualité dans la construction et l'aménagement intérieur - Bois et panneaux à base de bois - Usages du commerce

Cette deuxième nouvelle publication définit les exigences minimales requises pour un produit qui ne fait pas l’objet d’un accord particulier. Pour les lames rabotées et le bois de structure, les classes d'aspect pour des exigences accrues, normales et sans exigences sont définies (qualité supérieure, normale et industrie), dans le but de permettre la communication entre le maître d'ouvrage, l'architecte et l'entrepreneur.


  • Traduction: Michèle Kaennel Dobbertin (WSL)

Commande

  • Vous pouvez commander les "Usages suisses du commerce de bois brut" et les "Critères de qualité dans la construction et l'aménagement intérieur" chez Lignum.

Poursuivez votre lecture sur waldwissen.net