L'écologie de la faune sauvage

L'écologie de la faune sauvage

En Europe, les mammifères en forêt dépendent de la réglementation sur la chasse. Les chasseurs doivent avoir de bonnes connaissances en écologie de la faune sauvage, en gestion du gibier et dans la pratique de la chasse. Une attention particulière est portée aux stratégies et à la communication.

Articles récents
Pays:
  (4 articles)
Les chamois, les bouquetins et les cerfs migrent en altitude

Chamois, bouquetins et cerfs prennent leurs quartiers à des altitudes plus élevées à la fin de l’été et en automne, en raison des changements climatiques. Chez le chevreuil, le décalage vers une altitude plus élevée est moins marqué.

00000
Le raton-laveur: adorable fripouille mais saccageur en puissance

C'est en 1976 que fut observé en Suisse le premier raton-laveur, dans le canton de Schaffhouse. Avec son masque caractéristique, sa queue rayée de blanc et de noir, ses doigts agiles et ses griffes acérées, cette drôle de peluche vivante s'est installée incognito dans notre pays.

83.6783.6783.6783.6783.67 (68)
Bouquetins: une base génétique étroite

Plus de 17'000 bouquetins vivent aujourd’hui en Suisse. Les bases génétiques de cet ongulé emblématique sont toutefois étroites. Est-ce l’explication du recul de certaines colonies?

78.6778.6778.6778.6778.67 (14)
Quand la forêt s’est rétablie, la faune est revenue au galop

Au milieu du 19e siècle, les forêts suisses allaient mal. Leurs habitants aussi: les ongulés sauvages - chevreuils, chamois, cerfs et bouquetins - avaient disparu. Une chance pour le reboisement.

69.3369.3369.3369.3369.33 (13)
  (4 articles)
Image de rubrique: Ulrich Wasem