Habitat forestier

Habitat forestier

La forêt est plus que la somme de tous ses arbres ou qu'un simple fournisseur de matières premières. Il y pousse des arbres, des arbustes, des champignons et des lichens, et outre le gibier, bien d'autres animaux y vivent. La protection de la nature entend préserver cette diversité dans son ensemble, mais également chaque espèce individuellement. La forêt est aussi un lieu où nous passons notre temps libre et où nous nous ressourçons. Les interactions entre les différentes composantes de l'écosystème forestier sont le cadre nécessaire pour l'accomplissement de toutes les fonctions de la forêt.

Articles récents
Pays:
  first items previous 10 results 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 11 (107 articles) next 10 results last items
Rôle protecteur des bois renversés contre les avalanches – un rapport d'expérience

En 1990, la tempête Vivian provoquait des dégâts inégalés en Suisse. Pour éviter un déficit de la fonction de protection, les bois renversés ont été laissés sur place à titre de mesure provisoire. Comment ces parcelles se sont-elles développées?

62.3362.3362.3362.3362.33 (31)
Répartition et effectifs de l’if en Suisse

La population suisse de l’if joue un rôle primordial dans la survie de l’espèce en Europe occidentale et centrale. Le plus grand défi pour la conservation de l’if consiste à protéger les jeunes plants de l’abroutissement par le gibier.

62.6762.6762.6762.6762.67 (34)
La martre, chasseresse secrète de la canopée

La martre est une habitante typique de la forêt et évite de se rapprocher des habitations humaines. Contrairement à sa cousine plus connue, la fouine, elle se tient en général dans les couronnes des arbres.

52.052.052.052.052.0 (55)
Le mélèze (Larix decidua)

Le bois de mélèze résiste aux intempéries, ce qui en fait un matériau apprécié pour des ouvrages souterrains ou subaquatiques, la construction navale ou la fabrication de bardeaux. Ce conifère occupe une place intéressante dans la mythologie et en médecine.

50.050.050.050.050.0 (78)
Biodiversité en forêt: n’oublions pas les insectes

En Europe, les insectes constituent environ les trois quarts des espèces forestières. Autant pour des raisons éthiques que pour les services écologiques qu’elle rend, la biodiversité entomologique forestière doit être préservée.

47.047.047.047.047.0 (59)
Les chats domestiques en forêt sont-ils un problème ?

Les chats domestiques sont des prédateurs indésirables dans les forêts et les champs car ils y posent un problème croissant pour les espèces animales sauvages.

52.052.052.052.052.0 (57)
Laisser les éléments nutritifs en forêt après la récolte ou recycler!

En forêt, l’approvisionnement des arbres en éléments nutritifs s’est dégradé. Les méthodes de récoltes d’arbres entiers aggraveraient encore ces pertes de nutriments, c’est pourquoi seul le bois fort devrait être exploité. Une alternative consisterait à recycler les éléments nutritifs retirés de l’écosystème via la restitution des cendres.

50.050.050.050.050.0 (76)
Protéger et favoriser les champignons

Une Notice du WSL résume les connaissances actuelles sur les dangers auxquels sont exposés les champignons en Suisse ainsi que sur leur protection. Elle propose également des aides décisionnelles concrètes en vue d’une protection pertinente.

45.3345.3345.3345.3345.33 (61)
La protection de l’eau en forêt n’est pas gratuite!

Les directives légales et les recommandations de la Confédération en matière de protection des eaux potables en forêt peuvent coûter au propriétaire jusqu’à 360 francs par hectare et par an dans les cas défavorables.

55.6755.6755.6755.6755.67 (87)
Sur les traces du chat sauvage dans le Jura

Ils sont invisibles, difficiles à identifier et ne laissent pas de traces évidentes. Pourtant, il est possible de surveiller les populations de chats sauvages.

57.057.057.057.057.0 (72)
  first items previous 10 results 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 11 (107 articles) next 10 results last items
Image de rubrique: Thomas Reich