URL: https://www.waldwissen.net/wald/erholung/wsl_themenblaetter_freizeit_erholung/index_FR
Originalartikel: Bernasconi A., Schroff U. (2008): Loisirs et détente en forêt. Bases, instruments, exemples. Connaissance de l’environnement no 0819. Office fédéral de l’environnement, Berne. 69 p.
Autor(en): Andreas Bernasconi, Urs Schroff (OFEV)
Online-Version: verändert, Stand: 20.01.2009
Redaktion: WSL, CH

Loisirs et détente en forêt: Bases, instruments, exemples

Les Suisses sont très attachés à leurs forêts. Des enquêtes d’opinion leur attribuent une place de premier plan pour les loisirs et la détente. L’Office fédéral de l'environnement (OFEV) a publié douze fiches thématiques, qui offrent une vue d’ensemble de ce thème complexe, basées sur des données expérimentales, des instruments, des check-lists et des exemples.

Reiten im Wald
Figure 1 - Pendant que les uns vont dans la forêt pour le calme et la nature, les autres aiment faire du sport. Ces intérêts opposés peuvent causer des conflits.
Photo: Thomas Reich (WSL)

Détente, délassement, découverte – les principaux motifs de fréquentation de la forêt se résument à ces trois "D". La moitié de la population suisse répond à l’appel de la forêt une ou plusieurs fois par semaine. En moyenne, vingt minutes sont nécessaires pour y aller, et la majorité s’y rend à pied. Il va de soi que ces forêts se trouvent à proximité des agglomérations. L’inventaire forestier national indique effectivement qu’environ 5 % des forêts situées à proximité d’agglomérations font l’objet d’une forte demande récréative.

Certaines tendances relatives aux loisirs dans les milieux naturels s’affirment: l’urbani-sation, le temps libre disponible ainsi que le besoin de découvrir la nature sont en con-stante augmentation. Dans cette Suisse densément peuplée, la découverte de la nature ne peut pratiquement être vécue qu’en forêt. En outre, selon une enquête relative aux motivations de voyage, le besoin de "s’immerger dans la nature" arrive largement en tête et précède le temps que l’on souhaiterait avoir pour ses amis, sa famille ou pour soi-même.

La forte fréquentation des forêts par la population et les touristes peut affecter l’éco-système forêt, autant que l’économie forestière. Ces aspects, tout comme l’attitude de la population et des spécialistes des forêts, rendent complexe le traitement des activités de loisirs. Voilà pourquoi il est crucial que les entreprises et les autorités forestières disposent de suffisamment d’instruments, de bases et d’exemples qui leur permettent de gérer de manière optimale des forêts récréatives pour la population.

Le présent rapport, conçu comme une boîte à outils basée sur des données expérimentales, des instruments, des check-lists et des exemples, celui-ci doit offrir une vue d’ensemble de ce thème complexe. Les nombreux documents qui ont servi à son élaboration ont été synthétisés en douze fiches thématiques.

Durée annuelle en forêt
Figure 2 - Durée annuelle en forêt par groupes de visiteurs dans la région de Berne. Source: OFEV
 

Les 12 Fiches thématiques:

  1. Forêt et santé
    La forêt exerce sur la santé un effet bienfaisant qui varie en fonction de l’activité pratiquée. La fréquentation de la forêt renforce le bien-être de l’homme et favorise la santé sur les plans physique, mental et social. Des mesures d’aménagement adéquates permettent encore d’augmenter cet effet.
  2. Fréquentation et activités de loisirs en forêt
    Une part importante de la population se rend régulièrement en forêt. Les activités pratiquées couvrent un très large éventail. Les motifs, les comportements et les attentes sont très différents selon le groupe de visiteurs.
  3. Offres de loisirs en forêt
    La majorité des activités de loisirs et de détente en forêt se déroulent sur des routes et chemins forestiers ou dans leurs abords immédiats. Ces dernières années, les offres spécifiques de loisirs en forêt se sont multipliées. Le nombre de parcours acrobatiques est par exemple passé à quinze en l’espace de cinq ans.
  4. Nuisances pour l’écosystème Forêt
    Chaque séjour en forêt, chaque feu et chaque bruit exercent une influence sur les plantes et les animaux et le milieu naturel. Lorsque ces dérangements sont trop fréquents, trop longs ou ont lieu à une période défavorable, ils peuvent entraîner dans le milieu naturel des nuisances pouvant aller jusqu’à la perte de territoires ou d’organismes.
  5. Valeur, coût et prix de la forêt récréative
    La forêt a une valeur sociale très élevée. Les coûts que doivent supporter les gestionnaires pour l’entretien de forêts récréatives sont plus ou moins élevés selon l’ampleur des activités pratiquées. Les recettes directes obtenues des activités récréatives sont cependant en général faibles, car les offres de loisirs en forêt sont des produits de niche ou ne sont pas commercialisables.
  6. Aspects juridiques
    La pratique juridique relative aux usages récréatifs de la forêt peut être qualifiée de libérale. Différentes précisions touchant directement les activités de loisirs ont été apportées au cours des dix dernières années. Les propriétaires forestiers et les entreprises forestières doivent en particulier tenir compte de la responsabilité civile.
  7. Conflits d’usage et régulation de la fréquentation
    Des conflits d’usage surgissent parfois. Mais ceux-ci peuvent majoritairement être désamorcés par des mesures de régulation de la fréquentation – en établissant une distinction entre espaces dévolus à la détente et réservés à la nature.
  8. Forêts à vocation récréative
    La planification forestière et l’aménagement du paysage traitent de la vocation récréative de la forêt. Des "zones prioritaires Loisirs et détente" sont souvent indiquées dans les plans forestiers régionaux. Dans ces zones, les buts et les intérêts des loisirs priment sur d’autres aspects.
  9. Participation
    L’un des défis majeurs de l’aménagement et de la régulation des forêts récréatives est indéniablement d’associer et d’impliquer les personnes intéressées ou concernées. Nul autre secteur ne compte autant de groupes d’acteurs ou d’intérêts représentant autant de conceptions et d’objectifs différents. De surcroît, ces groupes sont souvent peu ou pas organisés.
  10. Contrats de prestations
    De droit privé ou public, les contrats de prestations encadrent la relation entre le fournisseur et l’acheteur de la prestation. La négociation de tels contrats, en particulier dans le domaine des loisirs et détente en forêt, s’avère de plus en plus cruciale pour les entreprises ou les propriétaires forestiers.
  11. Aménagement et exploitation
    Dans les forêts récréatives très fréquentées, les composantes esthétiques et émotionnelles ont une importance particulière. L’aménagement de ces forêts comprend aussi bien les soins et l’exploitation des milieux naturels que l’installation et l’entretien d’infrastructures spécifiques pour les visiteurs.
  12. Développement durable de la forêt récréative
    Les tâches de pilotage du développement durable de la forêt récréative sont diverses et concernent de multiples acteurs. D’importantes missions clés doivent être menées à bien dans les domaines de la politique, de la conservation des écosystèmes, de l’exploitation et de la société.

Télécharger

Lien externe

Mehr auf waldwissen.net